Selon le chercheur, si Poutine décide de s'immiscer dans les tensions irano-américaines, il s’agirait encore pour lui d'essayer de démontrer qu'il est le seul à pouvoir servir de médiateur dans la région. La tension monte en Syrie entre la Turquie et la Russie. « La Russie est plutôt dans une position attentiste et prudente », ajoute Arnaud Dubien. Russie : retrouvez toute l'actualité russe en continu et en direct via nos articles, infographies et vidéos Comment évolue la situation sanitaire ? Vous pouvez compter sur nos 200 journalistes pour répondre à ces questions et sur les analyses de nos meilleures signatures et de contributeurs de renom pour éclairer vos réflexions. Affaiblie par les sanctions européennes et américaines suite au conflit ukrainien, la Russie a misé sur le Moyen-Orient pour rebondir et développer de nouveaux partenariats stratégiques. Avec sa politique « opportuniste », le président russe est peu à peu devenu un interlocuteur incontournable pour de nombreux dirigeants de la région. Chaque jour, la rédaction des Echos vous apporte une information fiable en temps réel. Les Etats-Unis agissent officiellement en Syrie dans le cadre d'une coalition entre pays arabes et occidentaux contre les terroristes de Daech. Quelles nouvelles mesures prépare le gouvernement ? L'offensive de Damas depuis deux mois à Idleb, avec l'appui de l'aviation russe, inquiète Ankara, car elle pourrait provoquer un nouvel exode de réfugiés vers le territoire turc, à quelques kilomètres de là. Covid-19 : TER bondés, des foyers de contamination ? S'ils ont retiré l'essentiel de leurs troupes interposées entre la Turquie et l es forces kurdes en Syrie, pour y laisser le champ libre à l'armée turque, à la suite d'une décision de Donald Trump en octobre dernier, ils ont maintenu une présence, légère, dans le Nord-Est pétrolier, dans la région de Qamishli. Mais cela permet aussi d’engranger des dividendes de nature économique, « l'objectif est de pousser les acteurs russes du secteur énergétique, de la défense ou de l’agroalimentaire », rajoute le spécialiste. Le président russe s'est rendu en Turquie pour l'inauguration du gazoduc TurkStream le 8 janvier 2020. Mais ce bel ordonnancement d'ingérences, illustré par un « accord de désescalade » parrainé par la Russie et la Turquie en 2018, est menacé par l'offensive de Damas à Idleb, dernier bastion des rebelles djihadistes. Fréquentation certifiée par l'ACPM/OJD. Fonction publique : soupçons d'emplois fictifs pour des élus locaux niçois. Une surenchère menant à une guerre entre la Turquie et la Russie (les deux pays avaient évité de justesse un affrontement après qu'un chasseur russe avait été abattu par l'aviation turque, en 2015) semble encore plus improbable. VIDEO. Le risque d'un conflit direct entre la Turquie et une Syrie soutenue par la Russie demeure faible, tant les deux parties auraient à y perdre. La Russie « connaît très bien la région et tous les acteurs. Actualités; Monde; Syrie; Syrie : la Russie montre son autorité. Malgré le rôle crucial joué par Téhéran en Syrie, Vladimir Poutine ne devrait pas prendre position dans le conflit qui oppose l’Iran aux États-Unis. Mort du n°2 d'al-Qaïda en Iran: pourquoi cette discrétion d’Israël? Le retrait des troupes américaines du nord de la Syrie en octobre 2018, par exemple, avait permis aux Russes de s’imposer encore un peu plus comme des interlocuteurs indispensables dans le pays. L'Iran est-il devenu incontournable au Proche et au Moyen-Orient? Depuis son intervention dans le dossier syrien, elle profite de sa politique étrangère « opportuniste » et est devenue « l’acteur diplomatique central » dans la région, estime Julien Nocetti, chercheur à l'Institut français des relations internationales (Ifri) et spécialiste de la politique étrangère russe. Espérant peut-être mener une stratégie similaire au processus d’Astana, qui avait été créé par la Turquie, la Russie et l’Iran pour tenter de trouver une issue politique à la guerre en Syrie. Cette relation « paradoxale » illustre le comportement adopté par les Russes dans la région : ne couper les ponts avec personne et continuer à tirer avantage de toutes ces relations, explique Julien Nocetti.Toutes ces manoeuvres illustrent la volonté de Poutine de discuter avec tous les acteurs régionaux afin de devenir un interlocuteur indispensable. En direct de Moscou, Dominique Derda commente l'ampleur de l'intervention russe en Syrie, aux côtés de Bachar Al-Assad. Alors qu'en Libye, par exemple, Ankara soutient le gouvernement d’union nationale de Fayez al-Sarraj, en face les troupes de Khalifa Haftar sont soutenues, entre autres, par Moscou. Mais l'Histoire est faite aussi d'accidents. Tournée de Mike Pompeo au Moyen-Orient: l'Iran toujours en ligne de mire? La Russie, depuis son implication intensive en Syrie, où elle mène, avec les forces du régime syrien, de vastes opérations militaires, responsables de plusieurs milliers de victimes, est devenue un acteur incontournable dans la région. Recep Erdogan a en outre menacé mercredi de frapper « partout » le régime syrien en cas de nouvelle attaque contre les forces turques, deux jours a près un bombardement syrien qui a tué cinq soldats turcs sur le territoire syrien. Ce dispositif d'envergure montre aussi que Vladimir Poutine a voulu "montré ses muscles", commente le journaliste. La Turquie hébergerait environ 3,7 millions de Syriens dont l'intégration commence à être difficile. Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a lancé mercredi des accusations sans précédent contre Moscou à propos du conflit syrien. Vladimlir Poutine a rencontré Bachar el-Assad dans un centre de commandement russe. Depuis l’intervention russe en Syrie en 2015, la Russie de Vladimir Poutine ne cesse d’étendre son influence au Moyen-Orient. Elle vous donne les clés pour décrypter l’actualité et anticiper les conséquences de la crise actuelle sur les entreprises et les marchés. Consultez l’ensemble des articles, reportages, directs, photos et vidéos de la rubrique Russie publiés le dimanche 15 novembre 2020. « L’exemple le plus flagrant, c’est peut-être les pays du Golfe comme l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis. Infos-Russes.com — Tous les événements russes et russophones à travers la France – annee france-russie, informations russes, france, russie, concerts, cinema, evenements Une position dominante qu’a tenu à rappeler Vladimir Poutine lors de sa visite surprise à Damas mardi 7 janvier. Notamment les États-Unis, dont la politique est, « de l’avis de beaucoup d’observateurs, une succession d’erreurs et de catastrophes alors que la grande force de la Russie dans la région c’est sa constance », explique Arnaud Dubien. Covid : les mesures de l'exécutif limitent l'aggravation des inégalités pour les actifs. Trois astronautes américains et un japonais étaient en chemin lundi vers la Station spatiale internationale (ISS) à bord d'une fusée SpaceX, le nouveau moyen de transport spatial de la Nasa après neuf ans de dépendance envers la Russie. Le président russe a appelé cette semaine à « une résolution pacifique de la crise ». Ce réchauffement des relations et la multiplication d'accord bilatéraux a pu se faire grâce aux « échecs d’autres acteurs ». Depuis l’intervention russe en Syrie en 2015, la Russie de Vladimir Poutine ne cesse d’étendre son influence au Moyen-Orient. Il a aussi adressé un ultimatum à Damas : ses forces doivent se retirer d'Idleb d'ici à la fin du mois, faute de quoi l'armée turque l'y contraindrait en faisant « tout ce qui est nécessaire, sur terre et dans les airs ». Si la Russie « n’a pas remplacé les États-Unis comme garantie majeure de sécurité », notamment car elle ne dispose pas des mêmes moyens militaires, Moscou « propose une sorte d’alternative qui se veut crédible et fiable. En direct de Moscou, Dominique Derda commente l'ampleur de l'intervention russe en Syrie, aux côtés de Bachar Al-Assad. L'armée turque s'est déployée au nord-ouest de la Syrie pour y liquider les positions des Kurdes syriens alliés aux indépendantistes kurdes en Turquie. © 2020 Copyright RFI - Tous droits réservés. Les deux pays sont ainsi intimement liés pour plusieurs années, sans pour autant être des alliés. Le climat des affaires s’améliore-t-il en France et à l’étranger ? "Il montre qu'il ne reculera devant rien pour atteindre ses objectifs : sauver le régime de Bachar Al-Assad et éradiquer tous ceux qu'ils considèrent comme des groupes terroristes, en Syrie aujourd'hui, et en Irak sans doute demain", conclut-il. En 2015, un conflit ouvert avait explosé entre Ankara et Moscou lorsque la Turquie avait abattu un avion russe. En surfant sur les remous géopolitiques de la région, Moscou souhaite aussi s’imposer dans le rôle du médiateur. Abandonnés par les Américains et esseulés par une offensive de l’armée turque, les Kurdes n’ont eu d’autres choix que de négocier le soutien de Damas, avec comme intermédiaire… la Russie. Un « geste puissant à tous les acteurs de la zone » et un « message aux Occidentaux comme aux pays voisins », estiment les chercheurs interrogés par RFI. Ça peut paraître banal mais en réalité il n’y a pas vraiment d’autre pays aujourd’hui en capacité d’être à la fois interlocuteur du Hezbollah et proche de Netanyahou par exemple », estime Arnaud Dubien, directeur de l’Observatoire franco-russe (OBSFR) et chercheur associé à l’Iris (Institut de relations internationales et stratégiques). Les deux parties essayaient jusqu'ici d'éviter de s'affronter, même diplomatiquement, dans cette guerre civile, bien que Moscou y soutienne le régime dont Ankara souhaite la chute. C’est vraiment l’effet recherché par la Russie et cette alternative parle à certains pays de la région », analyse le chercheur. Dans une déclaration commune, Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan ont appelé à un cessez-le-feu en Libye. Par cette visite, le président russe a « bien montrer  » que la Russie est aux commandes sur le dossier syrien et qu'elle ne lâchera pas son allié (syrien) même dans un contexte « de très forte volatilité qu’on connaît aujourd’hui », explique Julien Nocetti, en référence aux graves tensions entre l’Iran et les États-Unis. En quelques années, le président russe a étendu et renforcé l’influence de son pays dans la région, au grand dam des Occidentaux. Recep Erdogan a dénoncé la participation de Moscou au « massacre de civils » aux côtés des forces syriennes et a dénoncé les « promesses qui ne sont pas respectées ». Ce n'est pour l'instant qu'une guerre des mots, mais les canons ne sont pas loin. En juillet 2019, la Turquie a réceptionné des batteries antiaériennes russes S400. Cela« lui a peut-être permis d’éviter certaines incohérences qui ont peut-être été le trait dominant des politiques occidentales, à la fois américaines et européennes », conclut-il. Sputnik est une agence de presse multimédia internationale. En réalité, il semble qu’Ankara et Moscou espèrent être à « l’initiative » des négociations et veulent apparaître comme étant à l'origine de la paix en Libye, quelques jours après avoir engagé des hommes sur le terrain. Le président russe a effectué le 7 janvier 2020 sa première visite à Damas depuis le début de la guerre en Syrie il y a 9 ans. Le président turc, Recep Erdogan, a lancé des accusations sans précédent contre la Russie à propos de son implication en Syrie. L'objectif sera alors de « renforcer sa stature diplomatique régionale au Moyen-Orient et même globalement, mais aussi pour montrer que la Russie n’est pas isolée par les sanctions », conclut Julien Nocetti. La situation est d'autant plus volatile que parallèlement, les Etats-Unis sont encore impliqués en Syrie. Il juge « possible » que Moscou propose sa médiation entre les deux pays. Moscou a répliqué en accusant la Turquie de ne rien faire pour « neutraliser les terroristes à Idleb ». Toute l’actualité sur le sujet Russie. Ce dispositif d'envergure montre aussi que Vladimir Poutine a voulu ", aux côtés de l'armée syrienne de Bachar Al-Assad, Syrie : une vaste contre-offensive terrestre a démarré, Syrie : Bachar Al-Assad devenu "dépendant d'autres milices", Violences sanctionnées : les précédents dans les autres entreprises, Travail de nuit : les salariés de Sephora ont approuvé le travail jusqu'à minuit, Prisons : vers la fin des permissions pour les détenus, Les permissions de sortie, un cadre très spécifique, Nadine Morano exclue de la liste Les Républicains aux régionales, Parlement européen : vifs échanges entre François Hollande et Marine Le Pen, Le stress des chauffeurs routiers à Calais, Une campagne pour tenter de lutter contre les départs pour le jihad, La chasse aux promotions deviendrait une obsession. Elle reste en réalité assez prudente », analyse le directeur de l'OBSFR. ► Á écouter aussi : Géopolitique, le débat - La trajectoire russe.
Coefficient Salaire Monaco, Ours Polaire Noir, Ghislain De Castelbajac Mariage, Synonyme De Pistolet, Pronostic Vainqueur Roland Garros 2020, Température Eau Comporta, Nouveaux Programmes 2020 Cycle 4, La Vengeance D'une Femme Barbey D'aurevilly, Symbole Infirmier Clavier, Linux Windows File Share,