Découvrez les principaux signes qui doivent vous alerter. Intolérance au contact physique : n’aime pas être porté, pris dans les bras, cel… En tant que professionnel de la petite enfance, vous êtes l’une des personnes « ressources » les mieux placées pour dépister les signes d’autisme et alerter l’équipe pluridisciplinaire du lieu d’accueil. L'autisme est un trouble complexe et multiforme que seul un médecin qualifié pourra diagnostiquer. Les signes de l’autisme se répartissent selon quatre catégories : les troubles des interactions sociales, les troubles de la communication et les comportements répétitifs ou stéréotypés et les autres manifestations Troubles des interactions sociales 1. Nous vous rappelons cependant que ces derniers sont destinés à éveiller l’intérêt des parents et non à poser un diagnostic d'autisme. Autisme : quels sont les signes d’alerte ? Désintérêt pour les personnes (défaut du contact) 2. Troubles des interactions, de la communication verbale et non-verbale… Quels sont les signes d’alerte de l'autisme, mois après mois, qui doivent sensibiliser les parents au diagnostic ? Les premiers signes de l'autisme apparaissent en fin de première année et au cours de la deuxième année d'un bébé. Si votre bébé montre l'un des signes ci-bas, n'hésitez pas à demander à votre pédiatre ou médecin de famille une évaluation immédiate. Plus tôt les premiers signes d’autisme sont détectés chez un enfant, plus tôt une prise en charge peut lui être proposée et compenser ainsi une partie de son handicap. Ne répond pas à son prénom : quand les parents l’appelle le bébé ne tourne pas la tête vers eux ni ne manifeste de réaction 3. Cependant, certains signes doivent vous mettre la puce à l'oreille, et ce, dès le plus jeune âge de bébé.
Jeunes Professionnels En Délégation, Programme Spé Svt Première, Lycée Bordeaux Lac, Dépourvu D'ailes 6 Lettres, Combien De Td En L1 Droit, Lyra Network Société,