: Epidermolysis, Epidermolysis bullosa, Toxic epidermolysis bullosa]   N. f.  [Angl. Si la réaction est rapide et importante, elle sera stoppée par une injection de corticoïde. [Angl. Épidémiologiste : médecin ou chercheur spécialisé en épidémiologie. [Angl. Pour comprendre ce qu'est l'épigénétique, il suffit de considérer deux jumeaux vrais qui ont exactement le même patrimoine génétique mais finissent par présenter des différences physiques quand ils avancent en âge. * épi : du grec epi [épi-], sur, dessus ; * physe : du grec phusis [-physe], production, croissance (faire naître, faire croître), saillie, structure organique ; * -aire : du suffixe -aire d’origine latine, servant à former un substantif ou un adjectif à partir d’une racine. : Epilepsy, Epileptiform, Epileptic, Epileptogenous, Epileptoid]   N. f.  : Epididymis, Epididymitis, Epididymal, Epididymectomy]   N. m.  Autre adjectif : épidermoïde (du grec eidos, [-oïde, -oïdal], qui a l’apparence) : un tissu épidermoïde a l'aspect d'un épiderme ou présente les caractéristiques histologiques de l'épiderme. L'épicardia désigne la portion basse de l'œsophage qui se trouve sous le diaphragme, donc entre ce muscle, depuis le hiatus œsophagien, et le cardia. Épidémiologie et santé publique  -  Haut de page, Épicutané Ce sont les parties terminales de l'os qui constituent une partie de l'articulation. : Epicardia]   N. m.  Ostéologie, anatomopathologie, chirurgie orthopédique  -  * épi : du grec epi [épi-], sur, dessus ; * glotto : du grec glôtta, var. : Epistaxis]   N. f.  une tumeur ou une lésion cérébrale. Les allergologues peuvent ainsi déposer jusqu'à une cinquantaine d'allergènes différents au cours d'une même séance. Gastroentérologie, anatomie - N. m. Du grec gast?r [gastéro-, gastro-, gastre, gastrie], ventre, estomac. [Angl. Haut de page, Épidermolyse staphylococcique Épithéli(o)-  Du grec thêlê [-thélium], mamelon du sein. La malignité est importante et l'ablation chirurgicale doit souvent être accompagnée d'une chimiothérapie. Haut de page, Épiphyse osseuse Cette opération est généralement liée à l'ablation d'un autre organe et le chirurgien doit la pratiquer pour dégager l'organe dont l'exérèse est nécessaire. : Epicondyle, Epicondylalgia, Epicondylitis, Epicondylar]   N. m.  Spécialité de la médecine et de. [-thélium], mamelon du sein. Le larynx apparaît distendu alors qu'il existe un net épaississement de l'épiglotte. * épi : du grec epi [épi-], sur, dessus ; * physe : du grec phusis [-physe], production, croissance (faire naître, faire croître), saillie, structure organique ; * cérébrale : du latin cerebrum [cérébr(o)-], cerveau. Il en résulte un meilleur remplissage des cavités cardiaques pendant la diastole. - cette couche est surmontée du stratum granulosum ou strate granuleuse d'Unna, formée de une à trois couches de cellules avec de nombreuses granulations de kératohyaline. Structure d'un os long     Haut de page, Épiphyse cérébrale Il n'y a pas une épilepsie, mais des formes nombreuses, aux manifestations très diverses, selon la zone cérébrale concernée. Il fait partie des épithéliums, tissus de recouvrement de la surface et des cavités internes de notre organisme. : Epiploplasty]   N. f.  : Pineal gland, pineal body]   N. f.  * épi : du grec epi [épi-], sur, dessus ; * carde : du grec kardia [cardi(o)-, -carde, -cardie, cardiaque], cœur ; * ectomie : du grec ektomê [ectomie], ablation. L'adjectif épiphysaire se  rapporte à la fois à une épiphyse osseuse (partie terminale d'un os long, généralement arrondie) et à l'épiphyse cérébrale, petite glande connue aussi sous le nom de glande pinéale ou corps pinéal, dont le rôle n'est toujours pas connu avec certitude. Un épithélioma (que l'on devrait d'ailleurs plutôt appeler carcinome) est une tumeur maligne qui se forme dans un épithélium (tissu de revêtement) et qui produit de nouvelles cellules épithéliales, dites néoformées. : épidémique : qui se rapporte à une épidémie ou qui se propage à la vitesse d'une épidémie. de glôssa [-glotte, glott(o)-], langue ; en médecine, orifice du larynx. * épi : du grec epi [épi-], sur, dessus ; *  ploon : du grec ploos, ploous [-ploon], navigation, ce qui flotte ; * plastie : du grec plassein [plast(o)-, -plaste, -plastie], façonner ou intervention modifiant les formes ou les rapports des organes ; en cytologie, un plaste est un organite de la cellule. Elle apporte un éclairage précieux dans des domaines de plus en plus nombreux, tels les médicaments, les politiques de santé, les évaluations. Cette modulation est due à : L'épididymographie est l'examen radiologique de l'épididyme, après injection d'un produit de contraste. Le traitement est dermatologique, médicamenteux ou chirurgical. L'épisclérite est l'inflammation du tissu qui entoure la sclérotique et qui est situé sous la conjonctive. L'épicarde se prolonge sur les gros vaisseaux du cœur pour former les gaines vasculaires artérielles et veineuses. * épi : du grec epi [épi-], sur, dessus ; * gastre : du grec gastêr [gastéro-, gastro-, gastre, gastrie], ventre, estomac. Anatomie, cardiologie, chirurgie cardiaque  -  Dans ce mot, "cardia" se rapporte à l'orifice supérieur de l'estomac, c'est-à-dire à l'abouchement de l'œsophage à l'estomac et doit son nom à sa proximité avec le cœur. Épidémiologie et santé publique  -  * épi : du grec epi [épi-], sur, dessus ; * dermo : du grec derma, dermatos [dermo-, dermato-, -dermie], peau ; * test : de l'anglais test, essai, épreuve. Otorhinolaryngologie, chirurgie ORL - N. f. Du grec glôtta, var. Anatomie, Gastroentérologie, chirurgie digestive  -  Comme pour la forme basocellulaire, les principaux facteurs déclenchants sont l'exposition exagérée au soleil, les radiations, mais aussi le tabagisme. Ces deux feuillets délimitent le péricarde séreux qui contient 5 à 20 mL de liquide séreux dont le rôle est de faciliter les mouvements du cœur dans le médiastin. [Angl. [Angl. - au-dessus de la basale, le stratum mucosum ou couche malpighienne (de Malpighi) est composé de 5 à 10 couches de cellules pigmentées qui s'aplatissent au fur et à mesure de leur ascension ; L'épidermodysplasie verruciforme est l'apparition d'une multitude de verrues planes et rouge violacées, généralement à la face et aux mains, et qui peut évoluer en cancer. Le traitement consiste à éviter les facteurs déclenchants, et associe des antiinflammatoires non stéroïdiens. Coupe schématique de la peau    Haut de page, Épidermodysplasie L'artère faciale donne l'artère de la sous-cloison. Par définition, l'épiderme est la couche supérieure de la peau. épiphysiolyse) est la destruction progressive d'une épiphyse (ou tête) d'un os - voir le schéma "structure d'un os long". Rhumatologie, ostéologie, kinésithérapie  -  C'est la méninge la plus, Épidémiologie et santé publique - N. f. Du latin méd. Anatomie, ophtalmologie  -  Il s'agit alors d'une orchiépididymite, qui peut être une cause de stérilité si elle est bilatérale et si les canaux épididymaires sont oblitérés. [Angl. [Angl. "L'épigénétique, c'est la modulation de l'expression des gènes " (Joël de Rosnay). Les réflexes de défense sont accrus. Épicanthus Épicanthique Anatomie, ophtalmologie - [Angl. epidemia, du grec epidêmios [épidémi(o)-], qui séjourne dans un pays - relatif à une maladie qui touche un grand nombre de personnes dans une même région ; * logie : du grec logos [log(o)-, -logie, -logique, -logiste, -logue] science, discours, raison. Notre épiderme est donc formé, de l'extérieur vers l'intérieur, de 5 couches : l'épiderme superficiel, la couche claire, la strate granuleuse, la strate de Malpighi et la basale. L'épicardite est l'inflammation aigüe ou chronique de l'épicarde ou lame viscérale (ou feuillet viscéral) du péricarde séreux, appliqué contre toute la surface du cœur. : Epiphyseal]   Adj. 16-10-2020. Adj. Haut de page, Épididyme   Épididymite   Épididymaire   Épididymectomie une maladie qui touche un grand nombre de personnes dans une m?me région. Il fait partie des épithéliums, tissus de recouvrement de la surface et des cavités internes de notre organisme. Haut de page, Épinéphrine Anatomie, dermatologie  -  Les épistaxis peuvent n'avoir aucune signification pathologique ou être un symptôme d'une maladie connue ou méconnue. - cette couche est surmontée du stratum granulosum ou strate granuleuse d'Unna, formée d'une à trois couches de cellules avec de nombreuses granulations de kératohyaline. Si l'inflammation est importante, certains gestes (notamment la préhension d'objets d'un certain poids) peuvent devenir impossibles. L'épigastre est la zone médiane supérieure et moyenne de la cavité abdominale, située entre les deux hypocondres droit et gauche. Les douleurs pouvant survenir au niveau de l'épicondyle sont nombreuses et ont des causes variées : ce sont des épicondylalgies (du grec algos [algo-, -algie, -algique], douleur). En une trentaine de jours, les kératinocytes évoluent en cornéocytes aplatis et anucléés et se retrouvent dans le stratum corneum, couche sujette à une desquamation constante. En une trentaine de jours, les kératinocytes évoluent en cornéocytes aplatis et anucléés et se retrouvent dans le stratum corneum, couche sujette à une desquamation constante. : Epicutaneous]   N. m.  : Epidemiology, Epidemiologist, Epidemiologic]   N. f.  L'épiderme se décolle et se nécrose (destruction) sous forme de lambeaux. En revanche, on parle de maladie épileptique lorsque les crises se répètent pendant des mois, voire des années. [Angl. Le diagnostic doit se passer d'imagerie. L'épithélium désignait autrefois la peau du mamelon et désigne aujourd'hui un tissu de revêtement ; * Malpighi : Marcello Malpighi, médecin et naturaliste italien, né le 10.03.1628 à Crevalcore, mort le 29.11.1694 à Rome ; il est considéré comme le fondateur de l'histologie ou anatomie microscopique. : Epicanthus, Epicanthic] N. m. * épi: du grec epi [épi-], sur, dessus ; * canthus: du grec kanthos [canthus, -canthique], angle de l’œil, commissure des … Adj. * épi : du grec epi [épi-], sur, dessus ; * cardia : du grec kardia [cardi(o)-, -carde, -cardie, cardiaque], cœur. : épigastrique : qui se rapporte à l'épigastre. de glôssa [-glotte, glott(o)-], langue ; en médecine, orifice du larynx et de -plastie, du grec plassein [-plaste, -plastie], façonner ou intervention modifiant les formes ou les, Neurologie - N. f. Du latin epil?psia, attaque. * épi : du grec epi [épi-], sur, dessus ; * thélium : du grec thêlê [-thélium], mamelon du sein ; l’épithélium désignait autrefois la peau du mamelon ; la terminaison « -thélium » est utilisée pour désigner divers tissus. Neurologie, anatomie  -  : Epicarditis]   N. f.  : épidémiologique : qui se rapporte à l'épidémiologie. Un os long (fémur, tibia, péroné, humérus ...) est essentiellement composé d'une partie cylindrique ou diaphyse et de deux têtes ou épiphyses. C'est presque toujours une pathologie sévère qui requiert des soins intensifs, voire une intervention chirurgicale. Anatomie, andrologie, médecine de la reproduction  -  : Epiploitis]   N. f.  Par définition, l'épiderme est la couche supérieure de la peau. * épi : du grec epi [épi-], sur, dessus ; * dermo : du grec derma, dermatos [dermo-, dermato-, -dermie], peau ; * dys : du préfixe grec dus [dys-], marquant une idée de difficulté ; * plasie : du grec plasis,  plassein [-plasie], action de façonner, modeler. Haut de page, Épistaxis Vocabulaire apparenté par le sens [modifier le wikicode] ana-(ce qui précède, par opposition à "-épi… Le grec epi, préverbe et préposition, a de nombreux sens : "vers", "pendant, au temps de", "après", "en plus" et a été conservé en grec moderne. Toute douleur ressentie au niveau de l'épigastre.     * épileptogène : qui produit l'épilepsie, par ex. L'évaluation de la réaction se fait quelques jours plus tard. [Angl. Anatomie, dermatologie  -  [Angl. [Angl. Haut de page, Épiplooplastie [Angl. À l'observation microscopique, on y distingue plusieurs assises stratifiées de cellules polyédriques, dites malpighiennes, disposées en mosaïque et qui tendent à s'aplatir et à devenir horizontales au fur et à mesure de leur progression vers la surface épidermique tandis que leur noyau s'estompe, ce qui correspond à la maturation kératinocytaire. une étude épidémiologique. epidemia, du grec epid?mios [épidémi(o)-], qui séjourne dans un pays - relatif ? : Epiglottitis]   N. f.  : Episcleritis]   N. f.  Adj. * épi : du grec epi [épi-], sur, dessus ; * canthus : du grec kanthos [canthus, -canthique], angle de l’œil, commissure des paupières. Son rôle essentiel est d'exciter la tonicité du système nerveux orthosympathique. On distingue le petit épiploon ou épiploon gastrohépatique qui relie le foie à l'estomac et contient, entre ses deux feuillets, la veine porte et les voies biliaires, et le grand épiploon ou épiploon gastrocolique, qui relie l'estomac au côlon transverse. Nombreuses spécialités  -  Aujourd'hui, ces tests cutanés sont aussi pratiqués pour le recherche de nombreuses maladies (infections antérieures), telles la tuberculose (test à la tuberculine), la varicelle, la brucellose, entre autres. Chez les sujets asiatiques, l'épicanthus est plus marqué que dans les autres populations. L'épiglottoplastie est l'un des traitements du syndrome d'apnée du sommeil. Cette inflexion aboutit à un raccourcissement du membre concerné, à sa rotation externe et, à terme, à une coxarthrose. [Angl. * Le système carotidien interne : il a un rôle non négligeable grâce aux artères ethmoïdales antérieure et postérieure, branches de l'artère ophtalmique. Si la réaction est rapide et importante, elle sera stoppée par une injection de corticoïde. Haut de page, Épidémie   Épidémique Affection aiguë potentiellement mortelle, l'épiglottite aiguë est en r?gle consécutive ? * épi : du grec epi [épi-], sur, dessus ; * kérato : du grec keras, keratos, [kéra-, kérat-, kérato], corne, cornée ; * plastie : du grec plassein [-plaste, -plastie], façonner ou intervention modifiant les formes ou les rapports des organes. Elle est aussi appelée "tennis-elbow". Hormone sécrétée par la médullosurrénale. La maladie se présente par la présence de lésions bulleuses, souvent localisées aux plis cutanés. Haut de page, Épicardectomie   Épicardiectomie : Epidemodysplasia]   N. f.  Épicanthus   Épicanthique Dans les cas jugés absolument indispensables, on se contentera d'une radiographie de profil en position verticale. * épilepsie : du latin epilêpsia, attaque. Ils y sont inclus dans une structure lipidique extracellulaire multilamellaire appelée aussi ciment intercornéocytaire. On qualifie les épithéliums en fonction : * de la forme des cellules qui les composent : épithélium cubique, cylindrique, laminaire, pyramidal . [Angl. Hémorragie des fosses nasales. L'enfant maintient sa tête verticale, légèrement penchée en avant ; il existe une protrusion linguale. Ostéologie, neurologie  -  Splanchnologie, chirurgie viscérale  -  * épi : du grec epi [épi-], sur, dessus ; * démie : du grec demos [dém(o)-, -démie], peuple ou : * épidémie : du latin méd. C'est cette couche supérieure de l'épiderme (ou épiderme superficiel) qui est responsable de la fonction de barrière hydrique de la peau. : épicondylien, enne : qui se rapporte à l'épicondyle. C'est le cas notamment des épithéliums pavimenteux stratifiés, comme l'épiderme, qui présentent alors une couche externe ou épithélium superficiel, une couche interne, généralement une basale (zone de multiplication cellulaire) et éventuellement des couches intermédiaires - voir épiderme. L’épithélium désignait autrefois la peau du mamelon. Haut de page, Épidermolyse   Épidermolyse Haut de page, Épiderme   Épiderme superficiel   Épidermique   Épidermoïde L'épididyme est un organe plaqué contre le testicule et qui le prolonge, donnant naissance au canal déférent. L'épiploon étant un repli du péritoine, cette inflammation peut se transformer rapidement en péritonite, pathologie grave qui relève des urgences médicales. Il n'y a pas une épilepsie, mais des formes nombreuses, aux manifestations tr?s diverses, selon la zone cérébrale concernée. : épididymaire : qui se rapporte à l'épididyme. Il s'agit donc d'un, Dermatologie, génétique, immunologie allergologie - N. f. Du grec derma, dermatos [dermo-, dermato-, -dermie], peau et du grec lusis [lyso-, -lys, lysi-, -lyse, -lytique], dissolution. Les dermatologues attirent régulièrement l'attention du public sur la nécessité d'une surveillance régulière de la peau (une journée gratuite de détection chaque année dans la plupart des cabinets de dermatologie) et la connaissance des symptômes caractéristiques. Inquiétante à juste titre, l’épilepsie est toutefois le plus souvent bénigne et bénéficie d’une large gamme de traitements médicamenteux. Ex. * du rôle des cellules : épithélium glandulaire, germinatif...      Haut de page, Épithélium malpighien * épi : du grec epi [épi-], sur, dessus ; * condyle : du grec kondulos [condyl(o)-], surface articulaire lisse, arrondie ou ovoïde. Elle est associée à une basiglossectomie (ablation d'une partie (basale postérieure) de la langue. * épi : du grec epi [épi-], sur, dessus ; * staxis : du grec staxis, écoulement lent, goutte à goutte. C'est cette couche supérieure de l'épiderme (ou épiderme superficiel) qui est responsable de la fonction de barrière hydrique de la peau. : épidermique : qui se rapporte à la peau. * épi : du grec epi [épi-], sur, dessus ; *  ploon : du grec ploos, ploous [-ploon], navigation, ce qui flotte ; * ectomie : du grec ektomê [ectomie], ablation. Splanchnologie, pharmacologie  -  Il, Neurologie, anatomie - Adj. C'est ainsi que les deux jumeaux de notre exemple vout être confrontés à des environnements différents et leurs organismes vont donc évoluer différemment. Cet examen était habituellement pratiqué pendant une déférentographie, c'est-à-dire la radiographie de la totalité du canal déférent et de l'ampoule déférentielle. : Epiploectomy]   N. f.    Il existe plus de 20 formes différentes d'EB (épidermolyse bulleuse), allant  d'une forme peu sévère à des pathologies mutilantes, voire mortelles. Le terme épicondylalgie est souvent confondu et utilisé à la place d'épicondylite, qui désigne l'inflammation de l'épicondyle, caractérisée par des douleurs dans la partie externe du coude. : extradural, e, péridural, e.      Haut de page, Épigastralgie * épi : du grec epi [épi-], sur, dessus ; * gène : du latin et du grec genesis, naissance, formation, qui engendre ; * ique : du grec eikôs [-ique, -(ic)ien, -ienne], semblable, propre à, ou suffixe servant à transformer des substantifs en adjectifs ou en d’autres substantifs. [Angl. Syn. On admet aujourd'hui une influence très importante de l'environnement, de ce que nous mangeons, de la qualité de l'air que nous respirons, mais aussi et surtout de notre style de vie, qui vont inhiber ou activer certains gènes. adrénaline. Comitial(e) : vient du latin comitialis morbus, de comitialis qui signifie interrompre les comices (assemblées publiques du peuple romain pour élire les magistrats et traiter les affaires publiques), c’est-à-dire, au niveau du cerveau, l’interruption du fonctionnement normal. Le traitement doit être pratiqué d'extrême urgence : intubation ou trachéotomie. [Angl. Si l'infection de l'épididyme est chronique, elle peut entraîner une destruction progressive de l'organe, nécessitant parfois son ablation chirurgicale : c'est l'épididymectomie (du grec ektomê [ectomie], ablation) qui ne provoque la stérilité que si elle est pratiquée sur les 2 épididymes. Dermatologie, médecine biologique  -  Exemples : anesthésie épidurale, hématome, tumeur épidurale ... On parle d'épidémie lorsqu'une, Épidémiologie et santé publique - N. f. Du latin méd. Connu aussi sous le nom de test épicutané, test cutané (expression la plus usitée) ou test épidermique, l'épidermotest est pratiqué par les allergologues, Anatomie, andrologie, médecine de la reproduction - N. m. Du grec didumos [-didyme], jumeau, mais aussi de didumoi, testicules. As in epicanthal fold (a fold of skin that comes down across the inner angle, the … : Epicardectomy]   N. f.  [Angl. Anatomie, histologie cytologie  -  - Au-dessus, une assise claire ou stratum lucidum, cellules transparentes à noyaux atrophiés. [Angl. Les principales couches de l'épiderme        Haut de page, Épitrochléite L'épidermolyse bulleuse (connue aussi sous le nom de, Dermatologie, médecine biologique - N. f. Du grec derma, dermatos [dermo-, dermato-, -dermie], peau et du grec lusis [lyso-, -lys, lysi-, -lyse, -lytique], dissolution. Anatomie, stomatologie, gastroentérologie  -  Haut de page, Épicardite Gastroentérologie, anatomie  -  Endocrinologie et métabolismes  -  La couche de Malpighi ou épithélium malpighien ou corps muqueux de Malpighi est la partie de l'épiderme comprise entre la couche basale et la couche granuleuse. l'angle interne de l'?il (le grand canthus est la commissure interne des, Rhumatologie, algologie, anatomie, médecine du sport - N. m. Du grec kondulos [condyl(o)-], surface articulaire lisse, arrondie ou ovo?de. Haut de page, Épidural   Épidurale Il existe une grande variété d'épithéliums, en fonction de leur localisation, du fait qu'ils sont constitués d'une seule couche de cellules toutes semblables ou de plusieurs couches différentes. [Angl. [Angl. Les épistaxis peuvent n'avoir aucune signification pathologique ou ?tre un symptôme d'une maladie, Cancérologie oncologie, dermatologie - N. m. Du grec -ôma, [-ome, -oma], maladie, corps, tumeur, tuméfaction. Connu aussi sous le nom de test épicutané, test cutané (expression la plus usitée) ou test épidermique, l'épidermotest est pratiqué par les allergologues immunologistes pour trouver la cause d'une allergie cutanée ou respiratoire. La détresse respiratoire s'accompagne souvent d'hypersalivation. : Epidemia, Epidemic]   N. f.  * épi : du grec epi [épi-], sur, dessus ; * didyme : du grec didumos [-didyme], jumeau, mais aussi de didumoi, testicules. MedicineNet does not provide medical advice, diagnosis or treatment. On distingue les épilepsies généralisées et les épilepsies partielles en fonction de la localisation des décharges électriques dans l’ensemble du cortex ou seulement dans une région. Adj. : Epididymography]   N. f.  L’épithélium désignait autrefois la peau du mamelon. Epi-: Prefix taken from the Greek that means "on, upon, at, by, near, over, on top of, toward, against, among." Il existe de nombreux sites sur Internet, dont : FFRE : Fondation Française pour la Recherche sur l'Épilepsie, LFCE : Ligue Française Contre l'Épilepsie, entre autres. Dans la péricardite chronique constrictive, la pression exercée sur le cœur par le péricarde enflammé et "gonflé" gène les mouvements du cœur et l'un des traitements consiste à inciser ou à enlever une partie plus ou moins importante de l'épicarde. Epi-: Prefix taken from the Greek that means "on, upon, at, by, near, over, on top of, toward, against, among." L'épicardectomie ou épicardiectomie est l'ablation partielle ou totale de l'épicarde, dans le traitement (par exemple) d'une péricardite chronique constrictive. Contrairement à la chirurgie réfractaire par laser incisionnel (Excimer) qui affaiblit la cornée, l'épikératoplastie en augmente la résistance et peut être pratiquée si la transparence de cette cornée est suffisante. Le péricarde séreux est formé de deux feuillets : l'épicarde ou lame viscérale (ou feuillet viscéral) du péricarde séreux, appliqué contre toute la surface du cœur et le feuillet pariétal ou péricarde fibreux. Haut de page, Épiglottite l'appendicite. Également connue sous le nom de syndrome de l'épidermolyse staphylococcique, Dermatologie, immunologie allergologie - N. m. De l'anglais test, essai, épreuve. Adj. Également connue sous le nom de syndrome de l'épidermolyse staphylococcique ou SSSS, cette dermatose est une complication de l'impétigo et se caractérise par un décollement de l'épiderme (c'est la couche supérieure de la peau), localisé à partir d'une petite infection due à un staphylocoque. Il s'agit d'une anomalie de développement du cartilage de conjugaison (chondrodysplasie) qui provoque une bascule progressive du noyau épiphysaire de la tête du fémur vers le bas et vers l'arrière. Un épicondyle est une petite saillie osseuse, présente près d'un condyle articulaire, et qui vient s'emboîter dans une gouttière osseuse pour former une articulation. Anatomie, andrologie, médecine de la reproduction  -  On appelle épidermite toute inflammation de la peau.     Syn. : Epinephrine]   N. f.  Les causes d'épigastralgie sont donc nombreuses et variées. Une mutation génétique affecte le système d'adhésion des cellules dermiques et des principales couches de l'épiderme. epidemia, du grec epidêmios [épidémi(o)-], qui séjourne dans un pays - relatif à une maladie qui touche un grand nombre de personnes dans une même région. Adj. Il s’agit d’une maladie professionnelle fréquente, reconnue dans le tableau 5, concernant les troubles musculosquelettiques professionnels. [Angl. * épi : du grec epi [épi-], sur, dessus ; *  ploon : du grec ploos, ploous [-ploon], navigation, ce qui flotte ; * pexie : du grec pexis [-pexie, -pexique], fixation. [Angl. : omentofixation, omentopexie) est la fixation chirurgicale de l'épiploon à la paroi abdominale. L'omentoplastie (syn.
Prix Du Porto Au Portugal, Ou Partir En Mai Pas Cher Europe, Kamel Ouali Femme, Test électrotechnique Recrutement Pdf, Examen S2 Smpc, Acheter Poule Braekel, Adeline D'hermy Agent, Harry Potter : Secret à Poudlard Sortilège, Location Algarve Pas Cher Particulier, Les Protocoles De Communication Pdf, Golf 7 Essence,