© Copyright 2020 WaasBros - Mentions légales, Guide transformer EI en Société unipersonnelle, Guide transformer votre AE en société VTC, Comment devenir consultant indépendant : tout savoir en 5 minutes, CGVU, mentions légales et politique de confidentialité, Transformation d'AE en Entreprise Individuelle (EURL / SASU), Tout savoir sur le contrat de prestation de services, Différence avec une entreprise de consulting, Domiciliation et autres formalités administratives, Le régime social du consultant indépendant, Le régime fiscal du consultant indépendant, article de Me Mirabel-Chambaud qui vous livre les risques souvent rencontrés par les indépendants ainsi que les solutions pour y faire face, une société ou une entreprise individuelle, forme juridique de l’entreprise qu’il choisit de créer, Avocat en droit des entreprises en difficulté. trois Aussi, lorsque le consultant indépendant exerce en EIRL, en SASU ou en EURL, il est soumis à l’impôt sur le revenu, sur son bénéfice non commercial (BNC). Est-ce que vous allez vous lancer en auto-entrepreneur, en portage salarial ? Voici donc 5 éléments pour bien débuter si vous souhaitez devenir consultant indépendant. Deux types de statuts sont proposés aux professionnels souhaitant devenir consultants : la profession libérale ou la création d’une société. Le recours à un financement s’avère donc parfois indispensable. Néanmoins, dans certains cas, le niveau d’activité peut permettre de bénéficier d’un régime appelé micro-BNC, lequel permet de bénéficier d’abattements fiscaux. Quant à l’entreprise de consulting, elle assure le même rôle qu’un consultant indépendant. Vous pouvez demander à tout moment la rectification ou la suppression de vos informations à caractère personnel : Nous contacter. Deux types de statuts sont proposés aux professionnels souhaitant devenir consultants : la profession libérale ou la création d’une société. Enfin, le consultant indépendant doit systématiquement facturer la TVA à ses clients. Et oui, les clients ne sont pas comme des anges qui tombent du ciel. Le portage salarial peut également être une solution intéressante, il permet d’être affilié au régime général et de cotiser à l’assurance chômage. Sur Le coin des entrepreneurs, vous retrouverez toutes les informations nécessaires pour vous guider dans votre projet de création ou de reprise d'entreprise, de l'idée de projet à sa mise en oeuvre, puis à la gestion quotidienne de votre entreprise. La consultant ou conseiller indépendant doit facturer la TVA à ses clients, puis effectuer une déclaration de TVA mensuellement, trimestriellement ou annuellement en fonction du régime choisi. en entreprise individuelle ou en EIRL à l’IR. A ces deux statuts s’ajoute également la possibilité de faire du portage salarial. Pour cela, plusieurs méthodes s’offrent à vous, vous pouvez par exemple acheter des bases de données, aller sur le terrain en participant à des salons ou encore créer des partenariats. Un contrat de travail n’est pas nécessaire mais une fiche de paie doit être établie en cas de versement d’une rémunération. Conseiller et expert en création d’entreprise. Le consultant indépendant peut également créer son cabinet de consulting. En micro-entreprise, sous condition de recettes (voir ici : En entreprise individuelle, avec une option possible pour l’EIRL. Pour devenir consultant indépendant, il faut choisir le statut qui vous est approprié. Allez sur la toile, regardez ce qui se fait dans votre domaine. En entreprise individuelle, avec une option possible pour l’EIRL, 3. Il doit ensuite effectuer une déclaration sur une base mensuelle, trimestrielle ou annuelle, selon le régime choisi. Le business plan à établir pour une activité de consultant ou conseiller indépendant est surtout important au niveau des prévisions financières car ces dernières servent de support à la réflexion sur le montage de l’entreprise : choix du statut juridique, du régime fiscal et du statut social. – Quels sont les arguments en faveur de votre service ou produit ? Je souhaite exercer en tant que consultant en alcoologie et je ne sais pas quel statut est le plus intéressant. Le chiffre d’affaires prévisionnel est généralement connu d’avance.  +  Et le meilleur, vous pouvez aussi voir des coworkeurs faire appel à vos services ! Multitâche, il est capable d’animer des débats au sein d’une entreprise, d’accompagner les professionnels, d’évaluer des situations et de gérer des cas divers. Cela passe par une première étape incontournable : réaliser un benchmark ! 2 commentaires sur “Devenir consultant ou conseiller indépendant : ce qu’il faut savoir”. Et notez tout sur une feuille ou un fichier. 2 Devenir consultant indépendant Avant de se lancer, il est nécessaire de vérifier que le consultant indépendant est concerné par ce métier. Comme évoqué ci-dessus, le conseil est une activité libérale, non réglementée. En micro-entreprise, sous condition de recettes (voir ici : le régime micro), 2. au salaire net et à la partie des dividendes qui excède 10% du total suivant : capital social + prime d’émission + sommes versées en compte courant d’associé, en EIRL à l’IS ou en EURL à l’IS. Devenir consultant indépendant ne s’improvise pas ! Le consultant ou conseiller indépendant est affilié au régime général lorsqu’il exerce son activité en SASU. Néanmoins, l’entreprise de consulting tend à renchérir progressivement ce modèle plus ou moins classique. Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par F.C.I.C Médias web pour entrepreneurs, Devenir consultant ou conseiller indépendant : ce qu’il faut savoir, Créer son entreprise - Nos outils pour vous accompagner. Le statut auto-entrepreneur est excellent pour tester la viabilité de votre projet et il s’acquière sans lourdeur administrative. Vous savez à présent tout sur les impératifs que doivent respecter les consultants indépendants. – Quelles valeurs souhaitez vous véhiculer ? Par conséquent, tous les professionnels peuvent solliciter ce type de service, des entreprises aux collectivités en passant par les associations et les ministères. Vous pouvez donc repérer les espaces de travail et les tester pour voir celui qui vous convient le plus. Un conseil, ne vous bradez pas en pensant que cela sera plus facile pour démarrer et attirer vos clients. Certains consultants préfèrent le portage salarial. Vous pouvez la tester gratuitement pendant une semaine. Vous pouvez également souscrire sans laisser de commentaire. Pour étendre votre activité et trouver des prospects, je vous invite à lire cet article abordant les outils pour trouver une mission en tant que freelance ! Afin de trouver les bons prix, là aussi, analysez les tarifs de vos concurrents. id massa vel, commodo luctus libero ut ante. Dans une telle situation, il devra domicilier l’entreprise chez lui, ou auprès d’un centre de domiciliation. Vous connaissez déjà les notions principales et voulez devenir un expert dans le domaine du référencement ? au RSI pour la couverture maladie-maternité, les indemnités journalières et les allocations familiales. Votre société de portage salarial s’occupe alors de tout : administration, comptabilité, moyennant 10% de votre chiffre d’affaire. L’imposition des bénéfices réalisés par le consultant ou conseiller indépendant dépend de ses choix de création. Posez-vous les questions suivantes : – Quelle est votre cible ? De plus, il peut être nécessaire de créer un site internet. De ce fait, il est possible de solliciter une entreprise de portage salarial, à laquelle le consultant confiera toute la gestion administrative. Même si des contrats d’une certaine durée sont tout de suite conclus, il faut consacrer une partie de son temps à la communication, à la prospection et à l’entretien du réseau professionnel. Professionnel généralement indépendant, le consultant fait bénéficier de son expertise à des entreprises. Par ailleurs, les consultants indépendants sont tenus de souscrire une assurance professionnelle, afin d’être couverts en cas de litige avec un client. Devant le travail que cela demande, vous ne voyez pas par où commencer ? Car au moment où vous souhaiterez ajuster vos prix, vos clients ne voudront pas payer à la différence. Ou par l’intermédiaire d’une société unipersonnelle : EURL ou SASU. sur le montant de ses rémunérations, au barème progressif après abattement de 10% pour frais professionnels. Sa protection sociale coûtera beaucoup moins cher, il convient de budgétiser à peu près 40% de cotisations sociales par rapport : Au cas où son niveau d’activité lui permet de bénéficier du statut auto-entrepreneur ou du régime micro-entreprise, les charges sociales sont calculées directement sur les recettes encaissées au taux de 23,30%. }. En France, le marché du consulting connaît une croissance importante.  =  Cela vous permettra de passer à la seconde étape qui est essentiel : fixer le tarif de vos prestations. Puis pensez à choisir les canaux de diffusion de votre communication. Bonjour, Vous souhaitez enfin sauter le pas et devenir consultant SEO ? Aussi appelée société de conseil, elle propose un service complet, qui vise à améliorer le fonctionnement et l’efficacité des autres entités privées comme publiques. Dans les autres cas de figure, le consultant ou conseiller indépendant est affilié au régime des travailleurs indépendants. Une activité de consultant ou de conseiller indépendantpeut être exercée : 1. Aujourd’hui les espaces de coworking vous permettent d’être sociabilisé. Compte tenu de la nature de l’activité, une assurance professionnelle est primordiale pour être couvert en cas de litige avec un client. ipsum neque. Le coin des entrepreneurs est un média online de référence pour les créateurs d'entreprise, les repreneurs d'entreprises et les chefs d'entreprises. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. Une activité de consultant ou de conseiller indépendant peut être exercée : Le portage salarial peut également être une solution intéressante, il permet d’être affilié au régime général et de cotiser à l’assurance chômage. De nombreux cadres décident, pour diverses raisons, de se mettre à leur compte en tant que consultant ou conseiller indépendant après avoir passé plusieurs années au sein d’une entreprise. Le chiffre d’affaires est souvent calculé en budgétisant un nombre de jours d’intervention par an que l’on multiplie par le taux journalier facturé. Enfin, au niveau des charges prévisionnelles, on retrouve essentiellement pour cette activité : Une fois que le projet de prévisionnel est établi, il est temps de se faire assister par un expert-comptable pour le finaliser puis, en fonction ce qu’il en ressort, déterminer le montage juridique, fiscal et social à adopter. Vous pouvez alors vous concentrer sur le coeur de votre activité de consultant sans avoir à vous soucier de la paperasse. Analysez les différents positionnements qui peuvent se faire : consultant pour des grands groupes, pour des PME, pour des TPE, pour des indépendants… Et choisissez ce que vous voulez faire et à qui vous voulez vous adresser. Par exemple, vous pouvez choisir des campagnes sur les réseaux sociaux, ou encore des flyers à envoyer dans des boîtes aux lettres, des goodies… Formalisez chacun de vos supports, notez-les dans un tableau excel et notez la date et période de diffusion. l’assurance professionnelle (responsabilité civile, santé, retraite, auto). Enfin, pour le volet administratif, il va de soi que tout contrat visant à encadrer une collaboration doit être complet et précis. Pour aller plus loin, découvrez l'article de Me Mirabel-Chambaud qui vous livre les risques souvent rencontrés par les indépendants ainsi que les solutions pour y faire face. Par ailleurs, si le consultant travaille en tant que salarié porté, et que cette entreprise est soumise à l’IS, il est, pour sa part, soumis personnellement à l’impôt sur le revenu. Dirigeant d'une société spécialisée dans l'édition et la gestion de sites internet sur la création, la reprise et la gestion d'entreprise. Si vous souhaitez devenir consultant indépendant alors que vous êtes salarié, vous pouvez opter pour le portage salarial. Découvrez sans attendre ce qu’est le métier de consultant SEO, quel salaire espérer ou quels débouchés choisir. Fini l’indépendant qui débute seul chez lui en étant isolé. Il ne faut pas attendre d’être lancé pour penser votre communication. . Votre société de portage salarial s’occupe alors de tout : administration, comptabilité, moyennant 10% de votre chiffre d’affaire. L’étude de marché présente souvent peu d’intérêt et le business model est simple. les frais de restauration et d’hébergement. sur un bénéfice forfaitaire égal à 66% de recettes qu’il a encaissé, compte tenu de l’abattement de 34% dont il bénéficie. Je vous conseille de faire le point avec un professionnel. .hide-if-no-js { Avant de pouvoir démarrer son activité de consultant ou conseiller indépendant, il est nécessaire de faire son business plan puis d’effectuer ses choix de création (statut juridique, statut social, imposition…). Prenons cinq petites minutes pour vous aider à mieux comprendre la marche à suivre. Dans les autres cas, le professionnel est imposé personnellement sur le bénéfice réalisé (abordé un peu plus loin). les frais de télécommunication (téléphone, internet). Nous ferons de notre mieux pour vous répondre dans des délais raisonnables. Ensuite, lorsque des contrats importants et/ou de moyenne ou longue durée vont être conclus avec des clients, il faut que le contrat soit précis et complet, dans votre intérêt comme dans celui de vos clients. Pour cela prenez le temps de réaliser votre stratégie et votre plan de communication. En contact avec de nombreux entrepreneurs, sa mission est de simplifier l'accès au droit grâce au numérique et favoriser le développement de l'entrepreneuriat en France. – Sur quel ton souhaitez vous communiquer ? Quoi qu’il en soit, ce dernier peut être soumis à l’impôt sur les sociétés (IS) s’il exerce pour le compte d’une entreprise. Dans ce cas, cet article tombe à point nommé. Aujourd’hui, les services se diversifient et incluent notamment des prestations offertes par les agences de communication (publicité, web, etc.). Cet article vous donne les essentiels pour bien débuter son activité en tant que consultant. Community manager et rédactrice chez Neocamino, je m’intéresse particulièrement au marketing de contenu, à la rédaction pour le web et à la gestion des communautés sur les réseaux sociaux. Le consultant ou conseiller indépendant est imposé personnellement à l’impôt sur le revenu sur son bénéfice non commercial (BNC) lorsqu’il exerce : Au cas où le niveau d’activité permet de bénéficier du régime micro-BNC, le professionnel est imposé : Quand le consultant ou conseiller indépendant exerce par l’intermédiaire d’une entreprise soumise à l’impôt sur les sociétés, il est imposé personnellement à l’impôt sur le revenu : L’activité de consultant /conseiller indépendant peut être exercée en intégralité chez les clients. Ou par l’intermédiaire d’une société unipersonnelle : EURL ou SASU. – Votre objectif ? au bénéfice lorsque l’activité est exercée en nom propre, en EIRL à l’IR ou en EURL à l’IR. Il est notamment chargé de trouver les clients, de négocier le tarif de sa prestation et d’émettre des factures à ces derniers. Prévoyez donc du temps pour vous faire connaître et trouver des clients. Le régime social du consultant indépendant repose notamment sur la forme juridique de l’entreprise qu’il choisit de créer, ou de son statut. Le montant imposable ne peut pas être inférieure à 305 euros ; immédiatement par prélèvement libératoire calculé au taux de 2,2% sur les recettes qu’il a encaissé, s’il peut bénéficier de cette option. les dépenses de prospection et de publicité. Ce dossier a été mis à jour pour la dernière fois le 11 juin 2020. Il faut aller les chercher. Du marketing au statut juridique en passant par l’installation en espace de coworking, découvrez comment démarrer du bon pied ! Si vous souhaitez trouver des clients en faisant un blog, chez Neocamino, nous proposons une solution d’accompagnement personnalisée. Le choix du statut juridique se fait en tenant compte de nombreux paramètres : bénéfice prévisionnel, stratégie de revenu, régime social souhaité, imposition fiscale des bénéfices, développement envisagé, facilité de fermeture…, Nous vous invitons à consulter ce dossier pour obtenir plus de détail sur les statuts possibles : Créer son entreprise de consultant – le choix du statut juridique. Un consultant peut créer une société ou une entreprise individuelle (SARL, SAS, SASU, EURL ou encore EIRL), ou encore créer une micro-entreprise. Enfin, en cas d’exercice en nom propre ou par l’intermédiaire d’une entreprise à l’IR, il faut d’adhérer à un centre de gestion agréé dans les 5 mois suivants la création pour éviter la majoration de 25% du bénéfice imposable. La protection sociale du régime général est onéreuse, il convient de budgétiser à peu près 80% de cotisations sociales par rapport au salaire net. Pensez également à faire un autre tableau excel avec le budget pour chacun de vos supports. Aussi, il est force de proposition en matière de stratégie, de marketing, d’organisation, de ressources humaines, de finance, de recrutement ou encore d’informatique, entre autres domaines de prédilection. Une fois votre positionnement choisi, vous devez communiquer au moment de vous lancer ! Micro entreprise, portage? Cette activité ne nécessite normalement pas d’investissements particuliers, sauf si un local est acheté pour exercer l’activité. Bonjour Même si votre spécialité est le conseil, pensez à faire appel à un professionnel au fait des lois entourant le consulting en indépendant, afin de protéger votre statut au maximum. Si l’activité bénéficie d’une certaine liberté à plusieurs niveaux, il demeure important de respecter les quelques règles administratives, juridiques et fiscales qui l’encadrent. Le consultant indépendant peut également créer son cabinet de consulting. Dans ce cas, il conviendra de domicilier l’entreprise chez soi ou éventuellement dans un centre de domiciliation. Il est déterminé grâce à des contrats chiffrés déjà prévus avec les futurs clients. Cordialement. Cela se fera en fonction de votre positionnement et de votre cible. Le professionnel doit en principe cotiser aux caisses cadre pour sa retraite. Le site est la propriété de proposé par F.C.I.C, société spécialisée dans les médias web et les services pour entrepreneurs. Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Et pour cela la prospection est indispensable. En cas de besoin, nous présentons ces régimes en détail : le choix du régime de TVA. Il faut étudier le projet en détail avant de prendre position sur le choix d’un statut juridique. En cas d’exercice par l’intermédiaire d’une entreprise soumise à l’IS, les bénéfices réalisés sont imposés au taux de 15% sur les 38 120 premiers euros de bénéfice puis au taux normal au-delà. trouver une mission en tant que freelance. La profession n’étant pas réglementée, et l’affiliation à un ordre professionnel n’étant pas nécessaire, il est possible de s’installer librement. le prévisionnel du prestataire de services, Créer son entreprise de consultant – le choix du statut juridique, Valider son projet de création d’entreprise, Créer une EURL : tout ce qu’il faut savoir, Créer une SARL : tout ce qu’il faut savoir, Créer une SASU : tout ce qu’il faut savoir, Créer une SAS : tout ce qu’il faut savoir, Tableau comparatif des statuts juridiques, Choix d’un statut juridique pour l’entreprise, Choix d’un statut social pour le dirigeant, Formalités à accomplir pour créer son entreprise, Procédure à suivre pour immatriculer sa société, Créer son entreprise en ligne, choisir et comparer, Simulateur de statut juridique d’entreprise, Simulateur de charges sociales TNS-salarié.
Vengeance Aux Deux Visages 6, Formation Continue Santé Nantes, Bts Sio Alternance Moselle, Maison Nagui Saint-tropez, Oeuf De Paon Fecondé à Vendre, Immobilier Italie Bord De Mer, Maison D'arthur Nimes, Prévisions économiques 2020, Ingénieur En Architecture, Université Paris-sud Adresse, Payzen Back Office, Salaire Ingénieur Financier,