L’un, Fouad (Dali Benssalah), devenu un Parisien aisé, et compagnon de la fille du président, est un acteur de séries télévisées – qui n’interprète jamais le rôle d’un Arabe. Une vraie série « politique » française et contemporaine. L'avis de vos amis en 1 clic. 1 abonné Le scénario n'a ni sens ni suspense, les ficelles sont trop grosses, les emprunts à l'histoire passée trop évidents. Présidentielle américaine : « Le soulagement est grand dans la Silicon Valley », Numérique : « Avec Joe Biden, il ne faudra pas escompter une inflexion majeure de la politique américaine », « La crise dans la coopération industrielle franco-allemande pourrait devenir une crise de l’intégration européenne », La loi sur la recherche scientifique, une occasion manquée, John Carpenter, cinéaste : « Ne me jetez pas la pierre pour 2020 ! Là en lisant les critiques dithyrambiques non objectives de la presse française germanopratine, ce qui aiguise toujours ma méfiance, c’est la même chose... À part assister à une grande manipulation à coup de soft power y’a pas grand chose à retenir de la série. Le jeune homme, dont le monde s'écroule, décide de mener une enquête parallèle à celle de la police, épaulé par Marion, la responsable de la sécurité du président. Enfin un président français non-blanc dans une œuvre audiovisu... Oups s'est déjà pris une balle. Le premier épisode est le seul à sauver du lot. La République se trouve en suspens, des émeutes éclatent, et la famille élargie du jeune tireur, qui vit dans une cité de la périphérie de Saint-Etienne, se voit soumise à une enquête des services secrets. Note de la presse 4,1... Cherchez l’erreur. Avec Les Sauvages, co-écrit avec le romancier Sabri Louatach, Rebecca Zlotowski, signe une fresque parfois malhabile, mais amère et pleine d’emphase.Son aspect ultracomptemporain se mêle à une dystopie plutôt réussie. Les Savages est une série dans le même genre que Malcolm, mais en un peu plus trash. Non pour le message qu’elle délivre ou les coulisses du pouvoir qu’elle dévoile, mais pour les nouvelles représentations qu’elle instille dans notre imaginaire. Non plus parce qu’elle décrit ou décrypte les arcanes du pouvoir politique, mais parce qu’elle pose en filigrane la question de l’identité française, du point de vue des jeunes générations issues de l’immigration : cette jeunesse française lestée du trauma, tapi dans le silence, de la guerre d’Algérie. Enfin. Fuyez cette daube, Disponible sur MyCANAL en intégralité, cette série a pour but de préparer la France pour l’élection d’un président musulman maghrébin... Ce qui est logique au regard de la démographie métropolitaine depuis 40 ans. Mais très vite c'est une longue descente dans le n'importe quoi: là où on pouvait s'attendre à un scénario milimétré, documenté et aiguisé, on a un énorme fourre tout de clichés, de mélanges de "nouveaux évènements" à peine développés et souvent inutiles, d'invraisemblances souvent risibles, et d'imprécisions incroyables ( un président de la république qui parle du Palais Bourbon en... 246 abonnés Ex. Les acteurs font ce qu'ils peuvent, la plupart s'en sortent même très bien. Ex. Comparatif « Wirecutter ». De plus, les acteurs comme Keith Carradine, Andrew Eiden ou encore Shaun Sipos sont juste corrects dans leurs rôles. Comment le confinement permet d’éviter des milliers de morts, Pourquoi nos modes de vie sont à l’origine des pandémies. Par les membres ayant fait le plus de critiques. Qui sommes-nous | Publié le 23/09/19 Avec Roschdy Zem, Dali Benssalah, Souheila Yacoub, Amira Casar, Marina Foïs (Fr., 2019, 6 x 52 min). On se dit donc que l'ignoble « extrême-drouate » ne doit pas être bien loin, dans la coulisse. Lire la critique de Les Sauvages, La série a pour ambition, rien moins que d'être une fiction réparatrice, voyez comment sont dénoués les fils de l'intrigue. Bref, le fait que cette série n'ait pas été renouvelée est fort dommage, car elle fait partie des rares séries humoristiques à m'avoir fait rire du début à la fin. Lire ses 25 critiques, Suivre son activité Facile à voir il suffit de cliquer dessus. Série de Sabri Louatah avec Dali Benssalah, Amira Casar, Marina Foïs : toutes les infos essentielles, la critique Télérama, la bande annonce, les diffusions TV et les replay. Ps : après avoir parcouru les autres critiques, au moins la moitié des 5 étoiles textes concis (pour une série si dense déjà c’est louche les minis critiques alors que la plupart font un feuillet) sont issus de faux profils. Lire ses 67 critiques, Suivre son activité Ils font quasiment toujours mouche, et certains dialogues sont savoureux (les échanges entre le père et les enfants sont hilarants). Les plus jeunes que je découvre, assument comme ils le peuvent des rôles très mal écrit. Lire l'avis à propos de Les Sauvages, Le thème annoncé de la série (selon le résumé de Canalsat), deux familles que tout oppose dont les destins se croisent à un moment déterminant pour la France m'aurait fait espérer qu'elle aille un peu plus loin dans leurs portraits et que chaque personnage ne soit pas, sinon un cliché, un trope vivant. Franchement ...... tout ca pour ca ! La séduction, oui », SFR : -20% sur les forfaits fibre + mobile, Yves Rocher : la livraison offerte dès 15€, La Redoute : -20% pour les adhérents Premium. Il est vrai que pour apprécier "Les sauvages", il faut passer au-dessus d'un certain nombre de défauts gênants. Données Personnelles | Quand le jeune (Abdel)Krim (hommage à la Guerre du Rif) tire (à bout portant) sur le tout juste élu "8e président de la Ve" (c'est une fiction...), le Kabyle Chaouch (Roschdy Zem), et le blesse grièvement, on se dit (ingénument) qu'il doit s'agir de quelque querelle (quasi) familiale (puisque le fiancé de Jasmine, seul enfant de Chaouch, est son cousin germain). Préférences cookies | Publié le 23 septembre 2019 à 00h45 - Mis à jour le 25 septembre 2019 à 09h45. Sans oublier les quelques apparitions de Mel Gibson (producteur de la série), très bien placées. Mais quelle série !!!! Manque de bol supplémentaire, le coup de la fille qui cornaque le Président pendant que son épouse reste dans l'ombre, ça se téléscope fâcheusement avec la mort de Chirac... Ajoutons que ça n'a aucun rythme (rendez-nous la saison 1 du Baron Noir !!) : : Game of thrones , Orange is the new black , Prison break Quels sont les lieux les plus à risque pour attraper le Covid-19 ? Même la voisine (j'avais pas reconnu Autumn Reese ><) est stéréotypée quoi ! C’est caricatural, Plus la série avance plus on est gavé de messages politique... Y’a toutes les grosses ficelles de la doxa sociétale, c’est tout ce qu’il y a retenir avec la remarquable présence d’un rappeur connu qui se révèle être un plutôt bon acteur (casté probablement car c’est une star des réseaux sociaux et que son public est celui visé par la série...). Note réelle estimée 2,1/5.. Votre abonnement CANAL vous permet de bénéficier des contenus Télérama réservés aux abonnés. En France, en pleine campagne présidentielle, où le favori de l’élection, Idder Chaouch, d’origine maghrébine, se présente face au candidat conservateur sortant. Série à l'humour débile jouissif,à ne surtout pas manquer. Lire ses 12 critiques, Suivre son activité 2 abonnés Encore une série rabaissant les spectateurs et les faisant mariner dans leur propre bêtise. Pour les épisodes du milieu, on assiste à pas mal d’invraisemblance et des retournements et sauvetages de dernière minute. Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Lire ses 79 critiques, Suivre son activité Même si la série se laisse regarder sans déplaisir, l'avalanche d'incohérences,d'invraisemblances et de naïvetés,sans oublier les bons sentiments ,confinent au ridicule.Ce n'est pas "Le bureau des légendes"par exemple. Lire l'avis à propos de Les Sauvages, C'est bien simple, je trouve l'histoire inepte. Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil. Lire la critique de Les Sauvages, Mais nooooon.... Sur le papier c'était vachement bien cette série, et le premier épisode accroche... Politique de cookies | C'est d'autant plus curieux que les premiers épisodes sont assez accrocheurs. Une des grandes forces de cette sitcom réside dans les personnages. Cette série d’anticipation haletante, diffusée à partir de ce lundi sur Canal +, est un diamant brut. On atteint dans l'épisode 6 des sommets d'incongruité qui ruinent la série. Pareil quand le commanditaire sort de prison, d'une facilité telle qu'on n'arrive même pas à comprendre comment il sort de sa cellule et de la prison...ou encore à la fin quand il se prend des coups de couteau, et que l'on voit les policiers arrêter son agresseur et ne même pas se préoccuper de lui qui file tranquillement à pieds vers sa voiture, des scènes complètement aberrantes... Pour le reste, les scènes sont très longues, on s'endort presque devant, avec des plans notamment sur Marina FOIS complètement invisibles dans cette série et franchement mauvaise dans son interprétation...et au final on devine toute la fin, sans avoir non plus toutes les explications...bref très déçu du rendu alors que le thème était bien trouvé pourtant... Extrêmement décevant , aucun rythme , des acteurs sans charisme et je passe sur le côté bien pensant de la série. À bon entendeur. La série de Canal+ met en scène l’élection d’un président français d’origine kabyle. CGU | Ça démarre bien avec un super pitch et puis ... plus aucun sens logique, que des incohérences et surtout la psychologie des personnages qui n'a ni queue ni tête ! Déçu de canal Qui sommes-nous | Certains comédiens n'ont aucune épaisseur, d'autres un rôle sans intérêt (notamment la pauvre Marina Foïs, sous-employée, qui répète à tout bout de champ "Putain merde"). Les prémices relèvent de la politique-fiction, puisque Idder Chaouch (Roschdy Zem), revenu en France après avoir enseigné huit ans l’économie à Harvard, aux Etats-Unis, a gagné la primaire de la gauche et vient, au nom des grandes réformes qu’il a promises, d’être élu président de la République par 53 % des Français. Parmi les 39 modèles testés, plusieurs fabricants se sont démarqués pour la taille des plantes, des arbres et des branches, mais c’est Felco qui l’emporte. 23 abonnés Comparatif « Wirecutter ». L'histoire est attractive, mais véritablement gâchée par une mise-en scène qui se cherche, une direction d'acteur inexistante et un montage complètement abscons. 45 abonnés je serais curieux de voir cette même scène dans la "vraie vie"...) 2 abonnés Saison 1 - 6 Episodes. Pour autant, Les Sauvages n’a rien d’une série à thèse. Je le recommande à tous. Et en plus c est lent. Les Sauvages est une série moyenne de Julie Thacker et Mike Scully. Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Ambitieux portrait de la société française d’aujourd’hui sur fond de thriller politique haletant, cette série est portée de bout en bout par un formidable souffle romanesque et des comédiens habités. LES SAUVAGES (Critique Mini-Série) Des sommets d’intensité… Par Fred Teper le septembre 23, 2019 • ( Poster un commentaire ) SYNOPSIS: Tout sourit à Fouad, jeune acteur star d’une série télévisée et fiancé de Jasmine, la fille du candidat favori à l’élection présidentielle, Idder Chaouch. Lire ses 1 786 critiques, Suivre son activité Aux USA, ce fut pareil pour Obama à grand renfort de séries adulées par la presse mainstream (notamment Commander In Chief ou les films avec Morgan Freeman) pour le simple fait que le président est noir donc c’est génial... Alors que les séries étaient nulles mais vraiment nulles. 33 abonnés La mini-série de Rebecca Zlotowski prend la France multiculturelle à bras-le-corps en imaginant l’élection d’un président d’origine maghrébine et assume son mélange des tons sans crainte du trop-plein narratif. A partir de sa saga en quatre romans Les Sauvages (Flammarion), le romancier Sabri Louatah et la cinéaste Rebecca Zlotowski (Grand central, Planetarium, Une fille facile) ont écrit, filmé et mis en musique une série chorale haletante, tantôt thriller, tantôt comédie soapesque, et forte du jeu exceptionnel de l’ensemble de ses comédiens. Mais le dénouement laisse pantois. ©AlloCiné, Retrouvez tous les horaires et infos de votre cinéma sur le numéro AlloCiné : 0 892 892 892 (0,34€/minute). c'est tellement dommage qu'ils aient arrêté cette série aussi rapidement, elle n'a pas eu le temps de jouir de son succès... magnifique serie hyper drôle mais qui n'a duré qu'une saison. Les personnages sont haut en couleur, c'est tellement caricatural que c'est difficile à expliquer. Recrutement | Il reste au spectateur à déterminer qui, des nombreux personnages de cette série, sont « les sauvages ». Les Sauvages fait donc référence à la famille Savage, composée d'un père et de ses cinq fils. Emilie Gavoille. Lire ses 10 critiques, Suivre son activité Saison 1. Recrutement | Qui sommes-nous | Lire ses 3 critiques, Suivre son activité « Les Sauvages », série créée par Sabri Louatah et Rebecca Zlotowski. Lire ses 351 critiques, Suivre son activité Non pas qu'un président musulman accède un jour au pouvoir, mais le scénario de cette série est absurde. Les gags sont hilarants et font souvent mouches, on regarde les 19épisodes d'un seul trait et on en redemande ! Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette). Retrouvez 100 avis sur la série Les Sauvages sur AlloCiné Parce que bon entre l'arabe qui est devenu acteur célèbre qui a pris ses distances... Politique de cookies | Lire l'avis à propos de Les Sauvages. (Genre : un appartement dont les occupants sont liés à un attentat est perquisitionné et les policiers ne trouvent pas un passeport caché dans une boite tupperware dans un congélateur...) De fait, le pays s’enflamme le jour même de l’élection : un jeune Français d’origine maghrébine tire sur le président, qui sera plongé dans un coma artificiel. De plus, la série est rempli d'incohérences et d'invraisemblances, qui frôlent parfois le ridicule (Ex : la scène au stade Geoffroy Guichard, où 4 à 5 pékins déploient une banderole injurieuse envers le Président, et où en réponse, le stade entier entonne la Marseillaise ! Le fait que la série n'ai aune base concrète sur le plan scénaristique, au-delà des situations comiques, la rend rapidement indigeste et inutile avec un goût de déjà-vu. Publicité | Non pour le message qu’elle délivre ou les coulisses du pouvoir qu’elle dévoile, mais pour les nouvelles représentations qu’elle instille dans notre imaginaire. Et qu'il va être question d'intrigues, de manipulation... et autres ressorts attendus du genre. Une série qui n'a pas franchement convaincu le public français. Découvrez les meilleures critiques de la série TV Les Sauvages. 31 abonnés Entre thriller politique et récit d'espionnage, Les Sauvages est un feuilleton haletant, mêlant tension et regard sociétal percutant (...)  Dans le rôle-titre, Dali Benssalah s'impose comme la grande révélation de la série. Pourquoi la lumière artificielle menace-t-elle les animaux ? Revue de presse | Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ? Malheureusement la série n'a pas trouvée son public. Pour ma part, j'ai trouvé la mini-série réalisée par Rebecca Zlotowski intéressante : ambitieuse, souvent pertinente dans son propos, et divertissante tout au long des 6 épisodes - même si le niveau a tendance à décliner sur la fin. Lire ses 620 critiques, Suivre son activité 2 abonnés 6 abonnés et que l'image est assez laide... La note globale s'effondre, c'est logique la fin de la série est complètement ratée. Lire sa critique, Suivre son activité Politique de cookies | Tout bascule le jour de l'élection lorsque Chaouch est la cible d'un tireur, qui appartient à la famille de Fouad. 1 abonné Lire ses 6 critiques, Suivre son activité », Megan Rapinoe : « Je m’agenouillais pour dénoncer la suprématie blanche et les violences policières », « Wara », sur TV5 Monde : une saga politique sur fond de mélodrame, Du Pays basque à Harlem, en passant par Calais et Londres, quatre séries graves, violentes ou drôles, Arnaud Montebourg et Benoît Hamon, deux ex-socialistes en disponibilité, Sexisme, harcèlement, agressions sexuelles en cuisine : cinq cheffes brisent l’omerta, S’aimer comme on se quitte : « Il y a une fille de cinquième qui est en crush sur toi ! 366 abonnés Découvrez les meilleures critiques de la série TV Les Sauvages. Tout comme un bon nombre de spectateurs, j'aurais adoré voir une suite aux Sauvages. Les Sauvages embrasse avec gourmandise les motifs du feuilleton de genre en même temps que ses codes d’efficacité dramatique, quitte à avoir la main lourde. Lecture du Monde en cours sur un autre appareil. Lire ses 92 critiques, Suivre son activité J'pense qu'une famille comme ça est ingérable tout simplement... Très bonne série qui vaut le détour ! Pendant les quelques jours qui suivent, les familles Nerrouche et Chaouch se déchirent tandis que le pays s'enflamme. On se croirait dans un épisode de Mariés, 2 enfants mais sans son côté cynique et immoral. Dommage qu'il n'y ait que 19 épisodes! Ce père, incarné par Keith Carradine, doit s'occuper seul de ses rejetons, qui lui en font bien évidemment voir de toutes les couleurs. Sa campagne a été dirigée tambour battant par sa fille normalienne, Jasmine (Souheila Yacoub), tandis que sa femme, Daria (Amira Casar), chef d’orchestre de renom, reste dans l’ombre, craignant le rejet et les violences auxquels cette élection expose leur famille et la société. Ce message s’affichera sur l’autre appareil. : Lire « Un apéro avec… » Rebecca Zlotowski : « Les Sauvages », série créée par Sabri Louatah et Rebecca Zlotowski. Au sein de cette famille stéphanoise, les Nerrouche, deux idéologies s’affrontent plus particulièrement, incarnées par deux frères qui se détestent. Découvrez les 9 critiques presse pour la série TV Les Sauvages AlloCiné Ex. ... dommage , les acteurs sont pourtant pas mal , mais la trame de la série est limité risible . Une série étonnamment drôle, le même style d'humour que dans Malcolm, mais légèrement en dessous tout de même! Je m’abonne dès 1€ Déjà abonné ? Jeux concours | « Il faut qu’on arrête de faire semblant qu’on est du même pays, les Blancs, les Noirs, les Arabes », s’indigne-t-il en se souvenant des humiliations qu’il a subies aussi bien des humiliations vécues en France que de la colonisation subie par ses ancêtres. On n’a jamais filmé comme ça la France contemporaine, celle des migrations, de l’intégration et du combat social. A part ça, imaginer qu'on aurait élu un président qui envisage de tenir ses promesses, ça relève plus de la science-fiction que de la politique-fiction. Du très bon cru! Lire ses 16 critiques, Suivre son activité Cette série d’anticipation haletante, diffusée à partir de ce lundi sur Canal +, est un diamant brut." Jeux concours | S01E01. 21 abonnés Game of thrones, Orange is the new black, Prison break, Suivre son activité Vraiment super sympa' et très drôle !! :(. Les auteurs croient au pouvoir des symboles, drapeau algérien et couleur de l' ASSE entre autres. une de mes séries préférées! 22 abonnés Une pétition d’élus et de personnalités réclame un « Noël sans Amazon », La difficile implantation d’Amazon près de Rouen, « L’introduction en Bourse d’Airbnb démontre l’agilité d’une entreprise qui ne possède rien, mais est partout », « Le service public des médicaments en gros aux pharmacies est un marché vicié par une subvention aveugle de 900 millions d’euros ». 3 abonnés Les sauvages *2019 : A Saint-Etienne, Dounia Nerrouche met la dernière main aux préparatifs du mariage de son fils Slim. Je ne comprends pas les critiques dithyrambiques des médias au sujet de cette série. Plus de 10ans après l'arrêt de la série, mon coeur est encore meurtri de cela... Par les membres ayant fait le plus de critiques. 22 abonnés La série est pleine d'invraisemblances logiques indignes d'une série produite par canal. « Les Sauvages », série créée par Sabri Louatah et Rebecca Zlotowski. Disponible sur. 149 abonnés Comparatif « Wirecutter ». Bande-annonce Les Sauvages Activité sur cette série. Qui plus est, les rires enregistrés me filent des boutons. L'art du contraste au lieu de donner du relief reste dans la facilité de la fresque, une sorte de film de comics à la française. 11 abonnés Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe. Lire ses 2 critiques, Contact | Lire ses 20 critiques, Suivre son activité Préférences cookies | J'ai dévoré cette unique saison en une journée. Created by Sabri Louatah, Rebecca Zlotowski.
Casquette Gucci Pas Cher Chine, Mount Error 112 Host Is Down Dfs, Contrôle Aéroport Roissy Covid, Responsable Des Ressources Humaines Avantages Et Inconvénients, Enjeux Stratégiques Recrutement, Cyclades Academie De Montpellier, Ensemble Foot Nike, Saisie Immobilière Ametlla De Mar,